- Paraît chaque dimanche à 8 heures tapantes, méridien de Paris -

dimanche 13 avril 2014

en chocolat, de Colomb, de Fabergé, ou de béluga...




"A hen is only an egg's way of making another egg."

("Une poule est seulement la façon d'un oeuf de faire un autre oeuf.")



Bonjour à toutes et tous!


Dimanche dernier, nous avions traité de la racine *awi-, “oiseau”.

Et je vous avais surtout promis pour ce dimanche un sujet de circonstance, basé sur cette formidable racine *awi-

Alors, allons-y!

Sur la racine proto-indo-européenne *awi- se serait créée une autre racine proto-indo-européenne…

Se serait créée”, car on le suppose, et tout porterait à le croire, mais on n’a pas de preuve absolue de cette parenté…

Cette racine dont je veux vous parler, qui est donc, pour être prudent, probablement dérivée de *awi-, la voici:

*ōwyo-, ou *ōyyo-


Et le sens qui y est associé??

Vous l’avez trouvé, j’en suis sûr, si vous pensez à cette période de Pâques d’une part, et aux oiseaux de l’autre…

œuf!





Alors bien sûr, nous lui devons le mot français œuf.
Et ce via le latin ŏvum, de même sens.

Par ce même ŏvum latin nous arrivent…

  • l’espagnol huevo, hueva
  • le catalan ou
  • l’italien uovo, uova
  • le roumain ou
  • le portugais ovo


Mais *ōwyo- / *ōyyo- n’a pas essaimé que dans les langues latines.

Car c’est toujours elle, à l’origine de l’anglais egg (œuf).

oeufs anglais

Mais par la voie germanique cette fois, car c’est le germanique *ajja(m), dérivé de *ōwyo- / *ōyyo-, qui a … pondu … le vieux norois egg,
dont découlera le vieil anglais ǣġ,
devenu, en moyen anglais, egge,
d’où provient finalement l’anglais egg.

En vous disant toutefois qu’à côté du mot egg coexista longtemps le mot ey (au pluriel eyren), proche du néerlandais ei (au pluriel eieren) ou de l’allemand Ei (au pluriel Eier).

L’anglais ey survécut quand même jusqu’au XVIème siècle, pour être alors totalement évincé et remplacé par egg.


Dans les langues germaniques, c'est le proto-germanique qui bien souvent fait “office de latin”, pour servir de base à la création des mots actuels.

C’est ainsi que nous retrouvons, basés sur le proto-germanique *ajja(m) …

  • l’islandais egg
  • le norvégien egg
  • le suédois ägg, ou encore 
  • le danois æg


Oh, même mécanisme pour les langues celtiques!
Le proto-indo-européen *ōwyo- / *ōyyo-  donna le proto-celtique *āwjon-, duquel dériva par exemple le vieil irlandais og, d’où nous arrive le gaélique écossais ugh.

ugh


En grec ancien, *ōwyo- / *ōyyo- est devenue ᾠόν, ôión, l’œuf.
Pour devenir αβγό, avgό en grec moderne.


Mais ce n’est pas tout!
Notre racine proto-indo-européenne a percolé dans pratiquement toutes les familles de lanques indo-européennes, et se retrouve, par exemple, également dans le russe яйцо (“yitso”), descendant de *ōwyo- / *ōyyo- par l’intermédiaire du proto-slave *ajьce, diminutif de *(j)aje, *ȃje, l’œuf

oeufs russes


Allez, soyons fou:
En persan, “œuf” c’est خاویار (xâvyâr), construit sur le moyen persan khāyak, lui-même dérivé du vieil iranien *āvyaka-, diminutif de *āvya-, l’œuf.

kayak perse

Je m’en bats les rouflaquettes” me direz-vous avec un certain bon sens.

Oui, si ce n’est qu’une source proche (non clairement identifiée) du moyen persan khāyak nous a donné… ... ... ... ... caviar! Les œufs de poisson.


caviar



Pour en revenir à notre latin ŏvum, il nous a également apporté, vous le savez, ovaire, ou ovule.

Mais il y en a plein, des dérivés du latin ŏvum!

Comme ovale.
D’une forme qui s’apparente à celle d’un œuf.
Le mot provient en réalité du neo-latin ovalis.

Oboval?
En botanique, se dit d’une plante de forme ovale, mais dont la partie supérieure est plus large que la partie inférieure.

abricotier du Japon, aux feuilles obovales


Connaissez-vous l’ove?
Il s’agit d’un ornement d’architecture, ou même d’orfèvrerie,  en forme … d’œuf.

oves

œuvé? 
Se dit des poissons femelles qui ont des œufs.


Curieux:
L’ovarisme était une hypothèse physiologique selon laquelle tous les animaux, et carrément tous les corps constitués, provenaient d’un œuf!


On nomme encore oolithe (du grec ôon: œuf et lithos: pierre) de petites sphères minérales à structure concentrique, d'une taille comprise entre 0,5 et 2 mm, qui ressemblent à ... des œufs de poisson..

oolithes


Oomantie! La divination par le moyen des œufs! Si si, ça existe!


Allez, une dernière!
Qu’ont en commun, à votre avis, Marc Bolan, Michael Caine, Samantha Fox et Marina Sirtis?



Samantha Fox
Marina Sirtis


Je vous laisse chercher?


Alors,
Non, ils n'ont pas tous fait partie du groupe mythique T-Rex, non, ils n'ont pas tous joué dans Alfie et The Man Who Would Be King au côté de Sean Connery, non, ils ne sont pas tous des blondes à forte poitrine, non ils n'ont pas tous joué dans Star Trek: The Next Generation...


Un indice?
Il s’agit de leur lieu de naissance


Ils sont tous nés à Londres.
Et précisément, dans le East End.


Le East End, c’est cette partie de Londres qui s’étend, au nord de la Tamise, à l’est (évidemment) des fortifications qui entouraient le Londres médiéval, la City.

Le rapport avec notre œuf? Mais le terme ...


(je vous laisse chercher?)


...


...


...

cockney!

Qui sert encore et toujours à désigner les habitants de ces quartiers de Londres. (ou leur façon de parler)

Et l’une des étymologies les plus plausibles du mot serait qu’il provient du moyen anglais coken eye, en anglais moderne “cock’s egg”: oeuf de coq!

Un oeuf de coq!
Mais c’était une façon de parler d’un oeuf raté, trop petit, malformé
Le terme aurait été utilisé par les campagnards pour désigner, d’une façon générale, ces gringalets d'habitants de la capitale.

Par la suite, il en serait venu à qualifier les habitants des quartiers populaires du East End

EastEnders est un soap de la BBC qui raconte depuis 1985(!!!) les déboires domestiques, sociaux et professionnels des habitants d’un quartier fictif du East End, Walford.

EastEnders:
Bianca "Boom Boom" Jackson réfute ici la position de
Ronnie "The Enforcer" Mitchell selon laquelle Wilhelm
Friedemann n'aurait pas vraiment été le fils préféré de
J. S. Bach

Si vous croyez comprendre l’anglais, branchez-vous sur EastEnders, ça va vous permettre de voir les choses en perspective…

Idem si vous prenez tous les Anglais pour des gens fins, pleins d’humour et épouvantablement polis



On raconte même que Her Majesty The Queen elle-même regarde de temps en temps la série - qui, il faut malheureusement le reconnaître, est très réaliste - pour se plonger dans ce que les politiciens et journalistes français appelleraient “le Royaume-Uni d’en bas” et mieux comprendre les soucis quotidiens de ses sujets...

(En réalité, il semblerait qu'elle regarderait plutôt Coronation Street, un soap de la chaîne commerciale ITV, lancé lui en ... décembre 1960!!)




Je vous souhaite à toutes et tous un excellent dimanche, sans trop d’œufs en chocolat...
(Quoi, vous n'allez pas me dire que vous attendez Pâques pour en acheter, en offrir et en manger, quand même???)
Et puis, une très très bonne semaine!


Moi qui vous écris je reviens d’une semaine à Londres…
Ah, mais quelle belle ville!




A dimanche prochain?



Frédéric


Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...