- Paraît chaque dimanche à 8 heures tapantes, méridien de Paris -

dimanche 22 décembre 2013

Quoi, on est obligé de porter une alliance pour participer au rallye??






Bonjour à toutes et tous!!

Bon, je ne vous referai pas le coup du solstice!
Si ça vous démange, c’est là que ça se passe: du passage des ans

Ni celui de la Noël! C'est Noël!



Non, on va être beaucoup plus terre-à-terre cette fois-ci…


En ces jours d’avant les fêtes, nous sommes nombreux à faire des achats online (ou en ligne, c’est selon), à accéder à des sites internet et cliquer sur les liens se référant à des produits en tous genres…

(Ah les cadeaux!!)




Le lien, l'hyperlink, mais c’est le principe fondamental du web!



Mais “lien”, ça vient d’où?

Hein, hein?


Eh oui! Comm’ d’hab’, du … proto-indo-européen!


Et pour être précis, de la racine proto-indo-européenne qui portait l’idée de lier:

*leig-1


C’est par le proto-germanique *līk- que *leig-1 s’est transmise au mot anglais désignant cet animal qui A-DO-RE se lier à vous: la sangsue: leech.



Et puis, sous une forme au degré zéro *lig-ā- passée au latin ligāre (donnant toujours le sens général de lier, ‘y’a pas d’entourloupe: attacher, nouer, relier, joindre, unir…), *leig-1 nous a laissé une profusion de descendants, que l’on n’associe pas nécessairement les uns avec les autres…

C’est bien du latin ligāre que nous arrive “lien
Ou lier, liaison, ou ligature, ou même ligament.





Mais sur ligāre nous avons aussi créé…


ligue

D’après le site du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales, nous avons emprunté “ligue” à l’italien liga (alliance), forme ancienne et septentrionale de lega, déverbal de ligāre.

Il semblerait qu’à l’origine, ligue signifiait plutôt une “association de plusieurs états ayant des intérêts communs”.

C’est du moins la définition que nous en donne ce bon Amato, moine bénédictin de l’abbaye du Mont-Cassin (en Italie), dans son Ystoire de li Normant.


La ligue hanséatique


legato

En musique, le legato (ou, tout simplement: lié) est une façon de jouer un phrasé musical, en liant les notes entre elles.



Nous devons aussi à ligāre le nom de cette plante grimpante particulièrement souple qui se sert notamment des arbres pour gagner la canopée et profiter du soleil: la liane




Bon, nous avons aussi alliage, alliance, allié.


Mais aussi… colliger!

Alors, NON, ce n’est pas corriger dans un restaurant chinois.
- "Dites, il y a une erreur dans l'addition"
- "Oui oui, celtainement je vais colliger"

C’est plutôt, selon le Larousse, réunir des textes, des notes pour constituer un tout (recueil, synthèse, etc.).

Ou encore relier plusieurs observations en une notion synthétique permettant d'induire un phénomène non encore détecté.



Et obliger?? Avez-vous jamais pensé que le mot obliger dénotait une liaison?

Obliger, du latin obligare (ob-ligare), c’est littéralement lier fortement!
D’où “mettre quelqu’un dans l’obligation de faire quelque chose”, ou encore “lier quelqu’un par un contrat”, ou même “attacher quelqu’un par un service”…



Nous retrouvons une sémantique semblable dans l’anglais …

liable

Liable (responsable, ou astreint…) désigne celui qui est lié (souvent légalement) à des obligations…


Plus surprenant encore:

rallye!

Eh oui, rallye, qui nous vient de l’anglais rally, qui nous vient en fait… du vieux français ralier (rallier), est un événement rassemblant des personnes liées par une même cause, une même passion…




Mais l’anglais to rely nous vient également de ligāre*leig-1!

To rely pourrait se traduire par “compter sur (quelqu’un)”, “dépendre de”, “faire confiance”, “se reposer sur”…

Rely provient lui aussi du vieux français, cette fois relier.

A l’origine (au début du XIVème siècle), le mot signifie, à l’image du français relier: rassembler.

Alors, comment expliquer que le mot en soit arrivé à dénoter la dépendance, la confiance??

Bof, on n’en sait trop rien, si ce n’est que ce nouveau sens date des années 70 (oui enfin 1570), et qu’il pourrait s’expliquer par une certaine confusion avec to rally (rallier, donc): “ceux que l’on rallie, les alliés, ce sont ceux sur qui on peut compter, de qui on dépend”…


Bon, un solide descendant de ligāre / *leig-1, c’est ... religion!

Mais oui, ce pour quoi l’on tue et on se bat, la religion ne signifierait finalement que “relation, reliance”, “ce qui nous relie à notre créateur”.

Enfin, c’est UNE possibilité, car les spécialistes s’entre-déchirent sur la question:

Pour certains, religion vient bien du latin religare (relier), mais pour d’autres, son ascendant serait plutôt le latin relegere: relire. La religion, donc, serait plutôt la … relecture!


Ah, dur dur de choisir…


En matière de linguistique, pour Pokorny et Watkins, religion correspond bien à reliance, alors que pour Benveniste, il s’agit de la relecture personnelle, intime, que chacun peut se faire.

Ouh, intéressant…!!!




- Ouais bon, mais dans cette liste t’as oublié l’anglais link, évidemment!
- Bonjour! Ben non, j’ai pas oublié link. Evidemment.

Car le mot link, même s’il ressemble à lien, ne nous vient absolument pas de *leig-1, mais d’une toute autre racine proto-indo-européenne, intéressante à plus d’un titre!!


Mais bon, ça, ce sera pour la prochaine fois…




Chères lectrices, chers lecteurs, Hannibal Lecter, je vous souhaite à toutes et tous


un très bon solstice

et 

un très joyeux Noël!




A dimanche prochain, portez-vous bien!




Frédéric


article suivant: link

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...