- Paraît chaque dimanche à 8 heures tapantes, méridien de Paris -

dimanche 28 juillet 2013

Comment ça, "Charles-Quint au Pendjab"?? Mais enfin, combien de verres de punch as-tu bu?






Bonjour à toutes et tous!


Un petit rappel?

Dans le cadre de notre grand sujet sur les nombres, commencé par Namasté, nomade économe!,
nous avons traité ...

  • de UN:


  • de DEUX:


  • de TROIS:


  • et enfin, de QUATRE:



En ce dimanche, passons donc, en toute logique, à … CINQ.



Vous l'aurez constaté, pour tous les nombres de un à quatre, une belle cohésion existe dans les langues issues du proto-indo-européen: les racines originales se retrouvent dans pratiquement tous les groupes, dans pratiquement toutes les langues…

Et puis, voilà qu'arrive cinq

Si nous ne nous basons que sur le français et l'anglais par exemple, deux beaux représentants de deux familles de langues différentes, nous avons une bien belle unisson étymologique:

un - one
deux - two
trois - three
quatre - four


Sans même être versé dans les langues, on admet volontiers l'ascendance commune de ces mots…

Et puis, donc, là, tout net: cinq!

cinq - five

Bof bof bof…


Essayons donc d'y voir plus clair...

A l'origine, une racine proto-indo-européenne:

*penkʷe-

Racine représentant clairement "cinq", et qui nous a donné le grec πέντε pente: cinq.

D'où nous avons bien évidemment tiré tous ces mots en penta- comme...

  • pentagone
  • Pentateuque, l'ensemble des cinq premiers livres de la Bible (Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, et Deutéronome
  • pentagramme, originellement terme d'écriture se référant à un caractère calligraphié composés de cinq graphèmes élémentaires
  • pentathlon: le pentathlon antique était une épreuve sportive constituée de cinq disciplines: lancer du disque, lancer du javelot, saut en longueur, course et lutte.
  • pentacle: forme géométrique à base d’un pentagramme, souvent accompagnée d’inscriptions à valeur magique.
  • pentaglotte: qui est écrit en cinq langues; on parlera d'une Bible, ou d'un dictionnaire pentaglotte...


Pentagone


A l'origine des dérivés par les proto-italique et proto-celtique de la racine *penkʷe-, nous observons une assimilation phonétique de
*p…kʷ  en  *kʷ…kʷ

Il s'agit là d'un phénomène linguistique connu, reconnu et observé à diverses reprises.


C'est donc par une forme assimilée *kʷenkʷe- que *penkʷe- est devenu le latin quīnque: cinq.

Sur lequel nous avons bâti cinq - faut-il vraiment le préciser? -  mais aussi quinconce par exemple…

Quinconce

Ou … esquinter!

Esquinter (fatiguer excessivement, user, délabrer…) nous vient du latin exquintare, littéralement "mettre en cinq": déchirer, diviser en cinq.

Un peu comme écarteler, mais en cinq! Ce qui est encore pire... (je ne veux même pas l'imaginer)


Quant aux langues gaéliques et brittoniques, on y retrouve ainsi la racine proto-indo-européenne d'origine *penkʷe- passée dans le proto-celtique *kʷinkʷe-, sur lequel on a construit par exemple le breton pemp, le cornique pymp, le gallois pump ou encore le gaélique écossais còig… ("cinq" dans tous les cas).


Mais voilà!
Dans le groupe germanique, les choses ont un peu ... dérapé
... et la forme d'origine *p-kʷ est devenue *p-p.

Je sais, c'est on ne peut plus choquant. Mais le résultat est bien là!

On ne peut vraiment (plus) se l'expliquer.

On soupçonne ici aussi un processus d'assimilation phonétique, et dans ce cas précis le passage par une forme assimilée *pempe-, qui aurait alors dérivé régulièrement dans le germanique *fimf-, sur lequel notre anglais five serait construit bien plus tard…


Mais revenons à la normalité!

En indo-iranien, la racine proto-indo-européenne *penkʷe- est devenue *panca.
Ce qui vous fait une belle jambe, me direz-vous.

Oui, mais!

Sur *panca le persan a créé پنج panj (cinq) utilisé dans des noms de lieux, comme … Pendjab!

Pendjab est une combinaison des mots indo-iraniens پنج panj et آب āb (eau), et signifie donc quelque chose comme "le pays des cinq rivières"; ces dernières étant, je ne le vous cacherai pas, la Beas (corpus), le Sutlej, le Ravi, la Chenab (ça ressemble à du verlan mais ça n'en est pas) et la Jhelum.

Pendjab


Mais surtout, l'indo-iranien *panca a donné le sanskrit pañca, cinq.

Duquel découle … punch!
Boisson composée traditionnellement de cinq éléments:

  1. alcool ou eau-de-vie, 
  2. eau
  3. jus de citron
  4. sucre et 
  5. épices.


Punch


Pour ce qui est de l'adjectif ordinal proto-indo-européen *penkʷ-to- (cinquième), basé sur *penkʷe-, il nous a donné l'anglais fifth (cinquième), mais aussi quintetCharles-Quint, quintuple, ou encore quintessence, la cinquième essence, la sublimation des quatre essences du monde sublunaire (le monde terrestre).

Charles-Quint


Enfin, une forme suffixée de *penkʷe-: *penkʷ-ro-, a donné, par le germanique *fingwraz ("un de cinq"), l'anglais… … … finger, le doigt!

Doigts


Tout comme on soupçonne (sans trop de certitude) une forme suffixée de notre racine proto-indo-européenne *penkʷe- réduite au degré zéro: *pnkʷ-sti- d'être à l'origine de l'anglais fist: le poing: le groupe de cinq doigts






Bon, je sais pas pour vous, mais moi en tout cas, je me ferais bien un petit apéro.

Et sachez-le: je ne suis ni extrémiste ni fondamentaliste: je ne prendrai pas nécessairement du punch.
Et je ne m'arrêterai pas nécessairement à cinq verres.


Bon dimanche, bonne semaine à toutes et tous, et…
… à dimanche prochain!





Frédéric

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...