dimanche 19 mai 2019

"Ob-La-Di, Ob-La-Da" - The Beatles. *blōdi-,*blada- - germanique *blōan-







Desmond has a barrow in the market place
Molly is the singer in a band

Desmond says to Molly "girl I like your face"

And Molly says this as she takes him by the hand 
Obladi oblada life goes on brahhh

Lala how the life goes on

Obladi Oblada life goes on brahhh

Lala how the life goes on


Ob-La-Di, Ob-La-Da,
Paul McCartney, 1968

(Desmond a une charrette à bras sur la place du marché
Molly est la chanteuse d'un groupe
Desmond dit à Molly "jeune fille, j'aime ton visage"
Et Molly lui répond en lui prenant la main:

Obladi Oblada ainsi va la vie
Lala comment la vie va
Obladi Oblada ainsi va la vie

Lala comment la vie va)




Bonjour à toutes et tous !

Oui, sans surprise, nous continuons à passer en revue les dérivés de la racine indo-européenne...

*bʰleh-“fleurir, s'épanouir”.




Incroyable petite racine, particulièrement prolifique...


Comme nous l'avons vu dans les articles précédents, rien que via le germanique *blōan-“fleurir, s'épanouir, croître...”, elle nous a déjà donné une flopée de dérivés...


Par exemple l'anglais blow“éclore, fleurir, s'épanouir...”


racine indo-européenne *bʰleh-“fleurir, s'épanouir

proto-germanique *blōan-“fleurir, s'épanouir, croître...”

vieil anglais blōwan, “fleurir, s'épanouir...”
moyen anglais blowen, blowe...
anglais moderne blow“éclore, fleurir, s'épanouir...”




Via la forme *blōdi-, “fleur, floraison...”, l'anglais  blead, “fruit, fleur, résultat


racine indo-européenne *bʰleh-“fleurir, s'épanouir

proto-germanique *blōan-“fleurir, s'épanouir, croître...”

proto-germanique *blōdi-, “fleur, floraison...”
vieil anglais blēd, blǣd, “pousse, branche, fleur, fruit...”
moyen anglais blede, bled
anglais moderne blead, “fruit, fleur, résultat


en attente des résultats d'un examen



Et toujours via *blōdi-, le français ... blé


racine indo-européenne *bʰleh-“fleurir, s'épanouir

proto-germanique *blōan-“fleurir, s'épanouir, croître...”

proto-germanique *blōdi-, “fleur, floraison...”
vieux francique *blād, produit de la terre
⇓ 
latin médiéval bladumblada“moisson, produit d'un vignoble” (fin du VIIème)
ancien français blet“céréales, blé”
moyen français, puis français blé





Via un autre dérivé de *blōan-
- entendez le germanique *blōman-, “fleur” -, relisez donc l'article de dimanche dernier,
nous avons obtenu, par exemple, l'allemand Blume“fleur”.


racine indo-européenne *bʰleh-“fleurir, s'épanouir

proto-germanique *blōan-“fleurir, s'épanouir, croître...”

proto-germanique *blōman-“fleur”
vieux haut-allemand bluomo, bluoma,
moyen haut-allemand bluome
allemand... Blume“fleur”




Oui ?

Eh bien, ce dimanche, mes amis, je vous propose d'en terminer avec le proto-germanique *blōan-“fleurir, s'épanouir, croître...”...


Après donc ses dérivés, les germaniques
  • *blōdi-, “fleur, floraison...” et 
  • *blōman-, “fleur”,

voici le germanique ...


[roulement de tambour...]




...




*blada-“feuille”, ou, d'une céréale, “pousse”.




Nous pourrions représenter ainsi les trois lignes distinctes de dérivés du germanique blōan:

 racine indo-européenne *bʰleh-“fleurir, s'épanouir
proto-germanique *blōan-“fleurir, s'épanouir, croître...”

proto-germaniques...
  • *blōdi-, “fleur, floraison...” ⇒ dérivés au sens de “fleur, floraison”, récolte”, épanouissement, prospérité...”
  • *blōman-, “fleur ⇒ dérivés au sens de “fleur”, 
  • *blada-“feuille, pousse” ⇒ dérivés au sens de “feuille”, 

Fernand Ucon
une catégorie de mots y est consacrée sur le blog








- QUOI ??? ENCORE du germanique, ENCORE ton *blōan- ???











- Oh, bonjour Monsieur Ucon !

Oui, oui, comme je vous comprends.

Si je vous parle ENCORE, oui, d'une énième forme germanique fondée sur *blōan-, c'est que celle-ci nous permettra d'expliquer l'étymologie d'autres mots germaniques apparentés.

Et permettra par là même d'expliquer les curieuses acceptions de certains d'entre eux...


Je m'explique...

Les mots issus du germanique *blada-“feuille” désigneront tous,
et en toute logique,
la feuille.





Voire, par extension de sens, la page, le magazine...
en l'occurence, une feuille de chou



Pensons ainsi aux ...
  • vieux frison bled, d'où le frison occidental bled,
  • vieux saxon blad,
  • néerlandais blad,
  • vieux haut-allemand blat, d'où l'allemand Blatt
  • au vieil anglais blæd, d'où le moyen anglais blad et l'anglais blade,
ou encore au - oh oui oh oui !! -
  •  vieux norois blað, d'où le danois blad, l'islandais blað...

Tous désignant (au moins) la feuille.
(L'anglais blade, lui, désignant désormais plutôt la lame, entendez la feuille d'acier ; le sens de feuille étant plutôt associé à leaf.
Leaf ? Mais relisez C'est juste ! D'ailleurs, dans "fromage", il y a "mage".!


Jusque là, rien de particulier, hein ?...


Mais revenons sur le néerlandais blad, voulez-vous...
Oui, le troisième de la liste, là, juste au-dessus.


Le néerlandais blad désigne aussi bien ...

  • la feuille, d'où la page, le magazine...
que...
  • (dans un sens désormais obsolète), l'usufruit.
Oui ! L'usufruit, qui consiste à récolter le fruit (du bien d'autrui)


Eh !

Il ne s'agit en réalité PAS du même mot...

Mais de deux mots bien distincts:

  • le premier, blad“feuille, page, magazine...”, qui descend,
par le vieux néerlandais blāt,
du proto-germanique *blada-“feuille, pousse”

Donc, 
racine indo-européenne *bʰleh-“fleurir, s'épanouir

proto-germanique *blōan-“fleurir, s'épanouir, croître...”

proto-germanique *blada-“feuille, pousse”
vieux néerlandais blāt
⇓ 
néerlandais blad“feuille, page, magazine...”,

et 

  • le second, blad, “usufruit”, issu,
par le vieux néerlandais blāt,
du proto-germanique *blōdi-, “fleur, floraison...”



Donc, 
racine indo-européenne *bʰleh-“fleurir, s'épanouir

proto-germanique *blōan-“fleurir, s'épanouir, croître...”

proto-germanique *blōdi-, “fleur, floraison...”
vieux néerlandais blāt
⇓ 
néerlandais (obsolète) blad“usufruit”




Dans d'autres langues germaniques, cependant,
les choses se sont passées, disons... , plus simplement, avec deux mots bien distincts:


  • l'allemand Blatt“feuille, page, magazine...”, issu du proto-germanique *blada-“feuille, pousse”
et
  • l'allemand Blüte, “fleur, floraison”, “épanouissement, prospérité”, issu du proto-germanique *blōdi-, “fleur, floraison...”

Simple !

Idem en anglais:

avec
  • l'anglais blade, notamment “feuille”, issu du proto-germanique *blada-“feuille, pousse”
et
  • l'anglais blead, “fruit, fleur, résultat, issu du proto-germanique *blōdi-, “fleur, floraison...”




Allez, on va se quitter.
Mais rien que pour une toute petite semaine, hein !

La semaine prochaine, promis, on passera au... tokharien ...





Chères lectrices, chers lecteurs, 

Merci de me lire, merci de votre fidélité, merci de vos commentaires.

Je vous souhaite un EXCELLENT dimanche, et une très heureuse semaine !




À dimanche prochain !







Frédéric

PS: dans ces articles, les passages de texte en bleu, vous l'aurez compris, traitent d'éléments de linguistique.



******************************************
Attention,
ne vous laissez pas abuser par son nom:
on peut lire le dimanche indo-européen
CHAQUE JOUR de la semaine.
(Mais de toute façon,
avec le dimanche indo-européen,
c’est TOUS LES JOURS dimanche…)


******************************************


Et pour nous quitter,

sans surprise...




******************************************


Vous voulez être sûrs (sûrs, mais vraiment sûrs) de lire chaque article du dimanche indo-européen dès sa parution ? Hein, Hein ? Vous pouvez par exemple...


  • vous abonner par mail, en cliquant ici, en tapant votre adresse email et en cliquant sur “souscrire”. ET EN CONFIRMANT le lien qui vous arrivera par mail dans les 5 secs, et vraisemblablement parmi vos SPAMS (“indésirables”), ou
  • liker la page Facebook du dimanche indo-européen: https://www.facebook.com/indoeuropeen/


******************************************

article suivant: Eyes Wide Shut, version tokharienne

3 commentaires:

Jean a dit…

"proto-germanique *blōdi-, “fleur, floraison...” et bloody Mary, ça vient de là aussi? 😉

Bon dimanche a dit…

https://www.facebook.com/groups/193221111235679/permalink/430631960827925/

Frédéric Blondieau a dit…

Ahaha ! Pas sûr, mais c'est bon quand même !! ;-)