- Paraît chaque dimanche à 8 heures tapantes, méridien de Paris -

dimanche 1 avril 2012

de la Matrice au gratin dauphinois




Welcome to the real world.
Morpheus



The Matrix


Matrix - l'anglais, matrice - le français, viennent, on s'en doute, du latin māter: la mère.

En fait, et pour être précis, le terme "matrice" vient du latin mātrīx: matrice, utérus, signifiant, par extension, la source, lui-même provenant de māter.


Selon certains auteurs, Madrid, le nom de la capitale ibérique, proviendrait également de mātrīx, Madrid ayant constitué la source des eaux dans un système d'irrigation complexe (voir Irrigation and Society in Medieval Valencia).


Le latin māter, je ne vous le cacherai pas plus longtemps, provient d'une racine proto-indo-européenne:


*māter-: la mère.


Racine constituée à l'origine du babillage enfantin *mā-2, associé au suffixe *-ter marquant le lien de parenté.


On retrouve des dérivés du proto-indo-européen *māter- (parfois retranscrit en *méh₂tēr-, ce qui fait tout de suite plus universitaire), avec toujours le sens de "mère", dans une kyrielle de langues, du perse مادر (madar) au russe мать ("matje") en passant par le sanskrit मातृ (mātr)...

On retrouve cette racine dans le russe матрёшка (matriochka), le mot désignant ce type de poupées gigognes étant dérivé du prénom féminin Matriona, traditionnellement associé à une femme russe disons, de la campagne, plutôt euh, corpulente, enfin robuste...

Une "matrone", quoi. (oui, ça vient aussi de *māter-)

Matriochki


Ce que l'on sait moins, en revanche, c'est que matière, matériel, matériau en sont également issus.
Par le latin māteriēsmāteria, qui désignait un tronc d'arbre.

N'en tirez surtout pas de conclusions hâtives sur l'élégance et les mensurations des matrones romaines.

Non, car le tronc, c'était tout simplement pour l'arbre ce par où il croissait, se développait.
Sa propre matrice en quelque sorte.

Et par extension, le mot en est venu à désigner le bois, le matériau de construction, la matière.

Demeter, assimilée par les romains sous le nom de Cérès, était quant à elle la déesse grecque des moissons (toujours cette notion de création, de croissance).

Demeter


Metro-, metropolismétropole en proviennent encore, μητρόπολις ("mêtrópolis") étant la "cité mère", une ville ayant fondé, au-delà des mers, une ou plusieurs colonies.

Eh non, pas la sempiternelle image tirée du Metropolis
de Fritz Lang, mais bien une carte postale de
l'hôtel Métropole, à Bruxelles, dans les années 1920


...Et puis, nous devons toujours à cette racine *māter- ... "immatriculation"!: l'enregistrement dans un registre, une matrice, pour indiquer métaphoriquement la naissance de quelque chose, sa mise en oeuvre, sa mise en route...

Une fois immatriculé, l'objet, ou même la personne... existe!
Du moins selon les termes de l'Etat-Civil, ou de tout autre registre de présences, d'entrées ...


Et un madrigal, par le vénitien madregal toujours basé sur la même racine, c'est un court poème d'amour, ou un chant polyphonique "inventé, original", en d'autres termes: "sorti tel quel de la matrice"


Extrait de la partition d'un madrigal


Mais outre *māter- qui désignait la mère, il y avait aussi une racine proto-indo-européenne pour désigner précisément le ventre, la matrice, l'utérus:


*gʷhelbh-


Nous lui devons, curieusement - par le latin delphīnus, emprunté au grec δελφίς (delphis), lui-même basé sur le grec δελφύς (delphυs) "matrice" - le mot ... dauphin!

Car le dauphin, c'est "un poisson avec une matrice"!

Un animal marin ne pondant pas d'oeufs, mais bien enfantant à notre manière d'humains.

Flipper le dauphin, toute mon enfance...


Nous en retrouvons encore la trace dans le prénom - peu usité, il faut bien le dire - Adelphe (ou Adelphine au féminin).
Signifiant littéralement, par le grec Adeph(e)os: "de la même matrice", dans l'expression "phrater adelpheos": frère utérin.


Et puis, Delphes, la ville où parlait l'oracle d'Apollon à travers sa prophétesse, la Pythie, sur les pentes du mont Parnasse, devait son nom au dauphin sous la forme duquel Apollon était apparu pour fonder le sanctuaire en son nom.
(On n'est jamais mieux servi que par soi-même)



La Pythie de Delphes rendant oracle


Et Adelphi est toujours le nom d'un district de Londres, ainsi baptisé car il procède d'un bâtiment construit par quatre frères d'une même famille! (La famille Adam)

Adelphi, l'immeuble construit par les frères Adam entre
1768 et 1772


(Le prénom "Adolphe", lui, n'a rien à y voir, et vient du vieux haut allemand Adalwolf, de adal - "noble") et wolf  -"loup").


- Tiens, et le Dauphin de France? 'Ya une relation? Hein, hein?
- Ben oui, certainement, mais je ne peux en retracer l'origine...  Le terme Dauphin, désignant le fils aîné du Roi de France, provient d'un titre de noblesse attaché au "Dauphin du viennois", dont la province finit par s'appeler simplement le Dauphiné.
Des dauphins figuraient d'ailleurs sur les armoiries des seigneurs du Viennois, que le Dauphin a repris sur les siennes...
Mais pourquoi ces dauphins à l'origine?
D'aucuns avancent que les anciens habitants du viennois venaient de Delphes... Ouaaais.

Armoiries du Dauphin de France




Frédéric

article suivant: jeux de mains

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...