- Paraît chaque dimanche à 8 heures tapantes, méridien de Paris -

dimanche 23 mars 2014

Emile, arrête de m'imiter, fais plutôt travailler ton imagination...





Imagine there's no heaven
It's easy if you try
No hell below us
Above us only sky
Imagine all the people
Living for today...

Imagine there's no countries
It isn't hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace...

You may say I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will be as one

Imagine no possessions
I wonder if you can
No need for greed or hunger
A brotherhood of man
Imagine all the people
Sharing all the world...

You may say I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will live as one


Imagine, John Lennon





Bonjour à toutes et tous!

Au menu de ce dimanche, une gentille racine proto-indo-européenne dont le champ sémantique, tel que nous pouvons le retrouver, devait se résumer à un seul mot: copier!


Cette racine, la voici:

*aim-


Elle prend quelques lignes sur la troisième page de mon dictionnaire préféré, The American Heritage dictionary of Indo-European Roots, de Calvert Watkins.


Son intérêt? A mes yeux du moins, elle nous permet d’établir des liens insoupçonnés entre quelques mots bien connus…


Une forme suffixée de *aim-: *aim-olo-, s’est dérivée dans le latin aemulus: le rival, le jaloux!

Et… le rapport avec “copier”??
Mais le rival en question, c’est celui qui vous jalouse, qui veut prendre votre place, vous copier, vous imiter!

L’émule - car c’est bien de lui qu’il s’agit, le latin aemulus allant devenir le français émule - est celui qui rivalise avec vous pour tenter de vous égaler.

Faire des émules, c’est peut-être - c’est comme cela que nous l’entendons à présent - créer des vocations, ou servir d’exemple…
Certes!

Mais étymologiquement, il s’agit plutôt d’attiser la convoitise
Le but de l’émule n’est pas d’être votre disciple - que nenni! - mais bien de vous copier, pour finalement vous remplacer.

Sympathique, l’émule!


Sympathiques, les mules!


Nous employons encore, en informatique, le verbe émuler, qui nous arrive bien du latin, même si, pour ce qui est de cette acception, il a fait un petit détour par l'anglais emulate.

Nous parlerons d’émulateur, d’émulation

Emuler, c’est, succinctement, reproduire sur un ordinateur un environnement vous permettant de faire tourner des programmes à l'origine destinés à tourner sur un autre type d’ordinateurs...

Vous pouvez ainsi retrouver de vieux jeux de Lunapark des années 70 ou 80 sur votre téléphone, ou exécuter des commandes DOS sur votre MacOS…

Q: Emulateur de Windows XP sous MacOS 


C’est à partir d’une forme au degré (ou timbre) zéro - donc sans voyelle-pivot - de notre *aim-: *əim- qu’une forme suffixée *im-eto- est apparue.
C’est précisément cette forme qui s’est dérivée dans le latin imitāre: imiter!

D’où provient le français imiter, bien entendu, et à sa suite imitateur, ou imitation.

Connaissez-vous “De imitatione Christi”?
Il s’agit d’un ouvrage de piété, de dévotion chrétienne de la fin du XIVème ou du début du XVème siècle, une œuvre anonyme - quoique certains (beaucoup?) l’attribuent désormais à Thomas a Kempis, un moine du monastère augustin du Mont Sainte-Agnès, à Zwolle, chef-lieu de la province néerlandaise de Overijssel.

Le manuscript de De imitatione Christi


Pierre Corneille (oui oui: Corneille!) en fit la traduction en français - et en vers, excusez du peu - entre 1651 et 1656 sous le titre “L’Imitation de Jésus-Christ”.

Corneille

Le livre fut un véritable succès de librairie, au point qu’à la fin du XVIIIème siècle, il était le livre le plus souvent imprimé après la Bible!

Pour l’anecdote, on raconte que l’inimitable Corneille se chargea de traduire De imitatione Christi en signe de pénitence, après l’échec de sa pièce Pertharite, Roy des Lombards


Vous ne la connaissez pas?
Ben oui, c'est bien ce que je dis: pour Corneille, cette pièce fut une tragédie ; elle ne fut représentée qu'une seule fois!

- Eh les gars, ça vous dirait d'aller voir Pertharite ce soir?
- [silence gêné] 
Non, décidément, non.

Notez quand même que Pertharite triompha quinze ans plus tard, en 1725, à Londres, et sous le titre Rodelinda, regina de Longobardi, opéra en trois actes de Haendel.

Mais bon, de mauvaises langues prétendirent que c'était juste pour la musique, les voix et les costumes...

La formidable Renée Fleming dans Rodelinda


Mais il y a encore une autre version de l'histoire de la traduction de De imitatione Christi par Corneille:
On raconte ainsi que sa pièce “l’Occasion perdue et recouvrée” aurait à ce point choqué le chancelier de Louis XIV Pierre Séguier que ce dernier lui aurait enjoint de se confesser!

En guise de pénitence, le supérieur du couvent de Nazareth aurait alors contraint l'auteur à traduire l’oeuvre.




Ouais, en fait, il semblerait plutôt que Corneille ait commencé à traduire l’ouvrage dans les années 1650, une fois élu à l’Académie française (en 1647), ni contraint, ni forcé…

Mais ce qui est vrai, c'est que Pertharite fut un échec monumental.
C'est pas difficile, elle faillit compromettre la carrière de Corneille, et même ternir son nom.
Le dramaturge perdit momentanément tout crédit, au point que sa famille eut du mal à joindre les deux bouts, car même les banquiers refusaient de bailler aux Corneille.


Allez, continuons:
le latin imagoimage artistique », « portrait », « représentation », « effigie ») provient de la même source, de notre racine *aim-.

Cela va de soi, nous avons construit sur imago
image, imagination, imaginatif, inimaginable...


Ah, notons toutefois que certains font dériver le latin imago du grec ancien ἐκμαγεῖον, ekmageion dérivé de μάσσω, massopétrir, façonner »)…
Booooof.


- Et quoi, ‘y’a que des dérivés latins à *aim-??
- Bonjour! C’est vrai que l’on n’en connait pas beaucoup d’autres… Mais quand même, il y a le hittite himma-: image, réplique, qui devait désigner plus particulièrement un objet utilisé comme substitut lors de cérémonies rituéliques…
- ??
- Ben oui, pensez par exemple à l’ostie représentant “le corps du Christ”: c’est pareil!

osties


- Euh... Vous avez bien dit hittite?
- Oui, j’avoue que le nom est peu crédible, mais oui, les Hittites étaient un vrai peuple ayant vécu en Anatolie au IIème millénaire avant celui dont le corps est représenté par l’ostie.

Chariot hittite

Ces pauvres Hittites doivent leur nom à la région dans laquelle ils ont établi leur royaume principal, le Hatti, situé en Anatolie centrale autour de leur capitale, Hattusan.

Anatolie hittite

Il semblerait qu’à l’origine, ils avaient installé leur royaume dans la région du Ptittebi
Lassés des regards furtifs et entendus, des rires étouffés et complices que s’échangeaient les Egyptiens et les Assyriens dès qu’ils avaient le dos tourné, les Ptittebites décidèrent finalement de déménager vers le Hatti.

Et de là, ils leur en ont fait baver, à leurs voisins, en réussissant à faire passer la majeure partie de la Syrie sous leur coupe...



Encore un p’tit dérivé de *aim-?
Allez, juste un dernier, pour la route!

Allez: Emile!


Émile et les Détectives,
film de Gerhard Lamprecht (scénario de Billy Wilder!), 1931,
basé sur le livre d'Erich Kästner 


A l’origine, un nom de famille…

Du latin Aemilius (moi j’aime bien sa variante orthographique Æmilius), un nom de famille romain qui provient de aemulus (oui: « émule, rival »).

Le consul Marcus Aemilius Lepidus donnera son nom à l’une des voies qui traversent le nord de l’Italie: l’”émilienne”…

A son tour, elle baptisera la région qu’elle traverse: l’Emilie!





Ah oui, encore un mot!
Emuler n’a étymologiquement rien à voir avec simuler, ou assimiler!
Si vous en doutez, je vous invite à lire ou relire C'est simple: trop souvent ensemble, on finit par être assimilé l'un à l'autre...







T’as John Lennon à la maison, qui chante et joue sur ton piano
(JOHN LENNON, B*rd*l!), et toi, pauvre tache,
tout ce que tu trouves à faire,
c'est passer ton temps à ouvrir les volets,

habillée dans tes rideaux…




Emule, imiter, image, Emile... 
L'eussiez-vous cru, que ces mots étaient apparentés??





Bon dimanche à toutes et tous,
passez une très bonne semaine, et…

A dimanche prochain!





Frédéric



LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...